Côte d’Azur Habitat présente ses nouveaux agents de terrain

point
Date
Sous-Titre
Cadre de vie et lutte contre les incivilités
Image
""

Anthony Borré, Président de Côte d’Azur Habitat, Premier Adjoint au Maire de Nice délégué à la sécurité, au logement, à la rénovation urbaine, Vice-Président de la Métropole Nice Côte d’Azur a rencontré ce mercredi 7 avril 2021, au siège de Côte d’Azur Habitat, les nouvelles recrues sur les 2 postes créés récemment à l’Office :

–      Référent tranquillité

–      Référent cadre de vie

« La création de ces nouveaux profils de poste au sein de Côte d’Azur Habitat s’inscrit dans une stratégie globale, une vision d’ensemble des missions que je souhaite voir réalisées et du développement de l’office. 

La sécurité et la préservation du cadre de vie des locataires de Côte d’Azur Habitat doit être au cœur de notre action.»
 

Anthony Borré 

Ces deux nouveaux profils avaient été annoncés en fin d’année 2020 au Conseil d’Administration de l’Office, adoptés à l’unanimité et salués par l’ensemble des administrateurs dont les représentants des associations de locataires. Ces nouvelles embauches de 6 personnes permettront d’assurer une plus grande proximité avec les locataires et plus de présence sur le terrain, dans l’attente des recrutements à venir, pour un total de 10 agents.

Côte d’Azur Habitat a révisé en profondeur le règlement intérieur applicable à ses résidences, afin de se permettre de disposer de moyens renforcés dans sa lutte contre toutes les formes d’incivilités ou de troubles à l’occupation paisible des lieux.

Le référent tranquillité a pour mission centrale de contribuer au pilotage de la politique de tranquillité et au respect du règlement intérieur des locataires de Côte d’Azur Habitat.

Pour sa part, le référent cadre de vie participe essentiellement à l’application du règlement intérieur des immeubles en matière de propreté et d’environnement et ainsi qu’au contrôle des prestations de propreté réalisées par le personnel de terrain (agents de Côte d’Azur Habitat et entreprises de nettoyage).

Autre particularité d’importance, commune à ces deux postes, leur exercice sera expressément conditionné par l’obtention d’une assermentation officielle de garde particulier, délivrée par l’autorité préfectorale conjointement avec le Tribunal d’Instance compétent.

Cette assermentation doit permettre aux collaborateurs occupant ces fonctions d’établir un rapport sur les infractions constatées et de verbaliser, le cas échéant, les contrevenants, en lien avec les services du Procureur de la République.